Suivez mes critiques !

Mes derniers posts

Le lynchage, cet acte dont on ne saurait s'enorgueillir - Lettre ouverte au MJCF

Tristesse et incompréhension. Voilà ce que j'ai ressenti hier en lisant votre tweet. Oh, j'ai en vain cherché à expliquer ce message de pure fanfaronnade, à m'approcher au plus près de la vérité en regardant la vidéo qui a circulé sur les différents médias français. Cher MJCF, j'ai été profondément chagriné par ce que j'y ai vu et par ce que je crois qu'il s'est passé.
Voilà pourquoi je prend ma plume (ou plutôt ma souris !) aujourd'hui. Néanmoins, si certains de mes propos se révèlent faux par manque d'éléments, je te serai reconnaissante de me corriger


Si je ne suis pas garante de vérité absolue, je peux te dire ce que la France a perçu par le filtre des différents médias. Ce qu'elle a entrevu, c'est le bannissement programmé, immédiat  d'un homme qui,  intrigué par Nuit Debout est venu, avec sa femme visiter (je pense qu'il s'agit du bon terme) le mouvement. On peut ne pas apprécier Finkielkraut mais il faut reconnaître que sa venue s'inscrivait dans une démarche d'ouverture : il ne partage peut-être pas vos idées mais il vous a suffisamment estimé pour daigner se rendre place de la République. Votre réaction abrupte, une mise à l'écart immédiate, n'était pas aussi bienveillante. Et je ne m'attarderais même pas sur votre tweet : Félicitations à la dizaine de jeunes qui ont expulsé, banni, lynché un couple de personnes âgées. Bravo ! Vous avez "tej" un immortel, et ce simplement parce qu'il ne pense pas comme vous. Epatant ! Belle preuve de faiblesse intellectuelle.

C'est une grave erreur (dont certains membres de Nuit Debout se sont désolidarisés) que vous, jeunes communistes, avez commise là et j'espère que vous mesurez combien votre acte discrédite un collectif qui souffrait déjà d'une image de groupuscule en marge de la société. Oui, expulser Alain Finkielkraut c'était envoyer un message fort : l'Agora promise n'est pas ouverte à tous. Mais c'était aussi vérifier tous les propos de la droite et ses extrêmes, sur Nuit Debout certes, mais aussi sur votre parti : comment voulez-vous être écouté sur vos idées (pourtant développées) si vous employez un vocabulaire de cour de récré ? Cette arrogance immature affichée dans ton tweet est d'autant plus dérangeante de la part du MJCF qui se targue d'aspirer à un bien-être collectif. 

Cher JC, tu dois, si tu aspires à effacer cette image de mouvement constitué de jeunes incultes colériques, présenter des excuses publiques à Alain Finkielkraut pour la maladresse des comportements de certains de tes membres et de tes propos. Ainsi, en reconnaissant tes torts, non seulement tu feras preuve d'une intelligence qui rehaussera ton nom, malheureusement souillé, dans le coeur des français mais tu recouvreras toute légitimité à être une composante de Nuit Debout.

5 commentaires:

  1. j'ai trouvé honteux ce qui s'est passé .. et honteux ce qui se passe actuellement .

    RépondreSupprimer
  2. Le rejet de tous débats n'est jamais la bonne solution . Avec nuit debout, on vas de scandales en scandales . Ce mouvement ne finit par être remarqué que grâce à ses nombreux couacs .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les scandales qui éclaboussent Nuit Debout empêchent en effet la remise en cause de la représentativité de la démocratie et c'est bien dommage car l'on finit par oublier que le mouvement prend sa source dans la frustration de nombreux français vis-à-vis d'un système dont ils se sentent absents.

      Supprimer
    2. de toutes façons, les systèmes de contestations en France sont vieillissants et d'un autre siècle .
      Ce qui fait dire à certaines personnes que la France est ingouvernable . Dans un registre différent, le comportement de la CGT face à la loi est il intelligent ? Est ce que se radicaliser ( car c'est le cas ) est la solution ?
      Moi je ne le crois pas .

      Supprimer